Mois : décembre 2013

Athena dans tous ses états…

Par : Stefanie Renoma Dans : Beauté, Bijoux, Femme, Galerie, Mode, Stefanie Renoma Collection Commentaires : pas de commentaires.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

Photographie : Yulia Shadrinsky. Collection Stefanie Renoma. Model : Athena. Bijoux : Christophe Leka. Mise en beauté : Allison Depriestre

Picnic at Hangink Rock

CRIS ET CHUCHOTEMENTS

Les jeunes filles sont déjà mortes. Comme les roses flétries qu’elles écrasent entre les pages de leurs livres. Prisonnières de leur narcissisme, mortes sous l’emprise d’Appleyard, de ses lois puritaines, de ses pendules omniprésentes, de ses entraves physiques et morales. Les amours contrariées (la fascination de Sara pour Miranda, les ressentiments de la directrice pour sa fidèle Miss McCraw), la sexualité réprimée (une Saint-Valentin mortifère, des hommes distants, simples voyeurs ou admirateurs), la chair meurtrie (une punition corporelle en cours de danse): partout, le désir est inhibé, le corps enchaîné et soumis au pouvoir de la raison. Or Hanging Rock est le lieu de l’abandon et du secret, de la fêlure et de l’amnésie. Un défi à la raison. Personnage à part entière, le rocher s’interpose entre les vierges égarées et l’autorité tyrannique d’Appleyard. De manière significative, c’est la revêche Miss McCraw, professeur de mathématiques, qui disparaît avec Miranda, Irma et Marion. A midi, le temps n’appartient plus à personne, les aiguilles des montres se sont cassées. Avant huit heures du soir, les lycéennes assoupies s’abandonnent à un repos voluptueux, goûtent aux vertiges d’une nature ardente et sauvage. Une serre civilisée de boutons en fleur d’un côté, une végétation rebelle de l’autre: Appleyard et Hanging Rock sont les deux faces conflictuelles d’une même pièce. Deux faces dont le mariage bouleverse l’ordre du monde. Au contact du rocher volcanique, de ces pierres millénaires et encore brûlantes, parcourues de petits lézards, les adolescentes enflammées s’effeuillent, se déchaussent et vont se perdre dans les cavités et les précipices d’un dédale surnaturel.

Par Danielle Chou

P1170620 P1170615 P1170596  P1170584      P1170401 P1170400  P1170384 P1170379  P1170376       P1170250 P1170241     P1170165   P1170161   P1170071      _MG_3780 _MG_3704  _MG_3684 _MG_3680 _MG_3660

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Lire la suite

Translate »